Arête SE du Jägihorn : la splendeur de l'Oberland, le rocher de Chamonix, la solitude de Baltschiede


Publiziert von Bertrand Pro , 3. August 2010 um 11:42.

Region: Welt » Schweiz » Wallis » Oberwallis
Tour Datum:31 Juli 2010
Wandern Schwierigkeit: T4 - Alpinwandern
Hochtouren Schwierigkeit: S-
Wegpunkte:
Geo-Tags: CH-VS 
Aufstieg: 2200 m

"Si c'était à Chamonix, on y ferait la queue toute l'année"...tel était un peu l'avis général de retour de ce magnifique itinéraire. Pourtant on y attaque presque comme pour la Dibona du Soreiller, on quitte le refuge encordés et on met les mains au bout de 2 minutes de marche (et encore...). Sans doute l'absence de prestige et les 6 heures de montée au refuge expliquent-ils ce curieux phénomène ?

Pour le reste, il s'agit d'une escalade magnifique, soutenue mais de difficulté accessible (IV+, du "vrai" cela dit, 1 courte longueur en V à notre avis), sur un rocher exceptionnel au soleil dès le matin, et dans un cadre glaciaire incomparable entre Bietschhorn et Breithorn, et face au Dom et au Weisshorn de l'autre coté de la vallée du Rhône. Il y a longtemps qu'on ne s'est pas fait autant plaisir, ce qui compensait bien la petite frustration de devoir renoncer au Bietschhorn (en conditions hivernales) le lendemain (joliment remplacé par une sauvage traversée du Nesthorn sur le Gredetschtal, cela dit).

Sur le plan technique, la voie se parcours assez bien en grosses chaussures (enfin en tous cas en second...), peu d'équipement en place, mais quelques spits aux endroits clés, et une descente désormais parfaitement cairnée jusqu'aux 6 rappels (eux aussi parfaitement équipés) excluant tout paumage à moins vraiment de le faire exprès.

Pour l'attaque, surtout ne pas contourner tout le départ en redescendant le chamin du refuge, c'est peut-être plus facile mais certainement pas plus sûr et en tous cas bien moins beau - on se prive de jolies longueurs au dessus du dièdre de départ qui ont le seul défaut d'être à l'ombre tôt le matin. En sortant du terrain facile au dessus de la vire, ne pas remonter les couloirs comme le suggère le topo du CAS mais emprunter une sorte d'éperon / épaule pas très marqué à gauche du couloir le plus creusé, c'est facile (III) et solide, plus sûr et plus joli.

Après les Tours du Stockhorn, l'arête Blanchet du Breithorn et le Jägihorn, ne reste donc que ce coriace Bietschhorn sur la to-do list...on se réjouit déjà de remonter une 4ème fois ici !

Pour finir un petit coucou à Jeannot (monté se promener au refuge en 2h30, no comment) s'il lit ces lignes...encore merci pour tes conseils quant au MB à la journée, lui aussi sur la to-do list d'année en année...

Refuge : 5 personnes vendredi soir, 15 personnes samedi soir, le tout un WE du 1er aout par grand beau...pour ceux qui se plaignent de la foule estivale des classiques, difficile de faire mieux. L'accueil est toujours adorable, petit-déjeuner à n'importe quelle heure, on mange très bien, les petites chambres sont douillettes à souhait, le chat (qui a déjà fait le Bietschorn...) vous ronronne sur les genoux, les bouquetins viennent tous les soirs lécher le sel qu'on leur dépose devant la porte...il y a même une slackline pour tuer le temps. Bref c'était la 3ème fois qu'on venait là et on se réjouit déjà de remarcher 6h pour y revenir une de ces prochaines années.

A noter que le sentier d'accès à la cabane avait été provisoirement modifié suite à l'effondrement du pont de Martischipfa suite à un orage apocalyptique 10 jours plus tôt: passage par Galkinen, encore 1/2h de plus, comme si ce n'était pas assez long... Le pont devrait être reconstruit ces jours-ci.

Conditions : Après les chutes de neige de la veille (10cm devant le refuge, 20 cm dès 3200m), rares résidus non génants sur les endroits faciles de l'arête SE. Un peu plus de neige à la descente, un peu de verglas dans les rappels, mais sans gros soucis non plus (crampons non nécessaires). Par contre l'objectif du lendemain (Bietschhorn par l'éperon est), en conditions semi-hivernales (cf photo) a du être rapidement remis à des jours meilleurs...

Météo : Vendredi montée à la cabane dans les nuages avec qques gouttes, samedi grand beau froid le matin puis rapidement très doux. Vent nul.

Participants : Agnès et moi, Raoul C. (guide). Seuls, évidemment (personne non plus le dimanche...)

Itinéraire (détails dan le topo CAS) : De la cabane Baltschiderklause, rejoindre le dièdre en dessus de la cabane. Le remonter pour rejoindre la vire blanche, traverser sur celle-ci vers la droite, jusque avant un couloir. De là suivre les spits et pitons dru haut, jusqu'aux gradins herbeux. Tirer à gauche par dessus 3 éperons (suivre la sente), pour rejoindre un couloir que l'on remonte par sa côte latérale droite pour atteindre l'arête principale peu au NE du pt 3151. De là, suivre l'arête sur son fil, spits dans les passages difficiles.

Descente : Du sommet désescalader l'arête N sur 125m (attention, ne pas partir tout de suite versant W) pour rejoindre le haut d'un puissant couloir qui descend au sud-est (bien visible sur la carte) et les cairns marquants la sente de la descente. Suivre cette trace jusqu'au haut d'une falaise où l'on trouve à gauche sur une vire le premier relais (chaîne) de la ligne de rappels (6x20m). On rejoint la moraine latérale du glacier que l'on suit (cairns) jusqu'à ce que la sente tire à gauche dans une rigole. Suivre la sente et les cairns jusqu'au départ d'une vire qui ramène à droite au pied du glacier.De là rejoindre la cabane.


 


Tourengänger: Bertrand


Galerie


Slideshow In einem neuen Fenster öffnen · Im gleichen Fenster öffnen

S IV
10 Jul 18
Jägihorn via Südostgrat · Sherpa
T3
4 Jul 08
Baltschiederklause (2783m) · Alpin_Rise
T4
T3
23 Jun 06
Baltschiederklause (2783m) · Omega3
T6 WS+ III
12 Jul 18
Breitlauihorn 3655m · Sherpa

Kommentare (4)


Kommentar hinzufügen

Alpin_Rise hat gesagt: mhhh...!
Gesendet am 3. August 2010 um 15:01
Superbe course! Je crève d'y revenir et gravir cette arête et celle de Blanchet. Peut-être avec petitNic?
S, Rise

Bertrand Pro hat gesagt: RE:mhhh...!
Gesendet am 3. August 2010 um 15:06
Avec votre niveau, vous allez vous y promener...pour nous c'est l'une des plus belles arêtes rocheuses qu'on ait parcourues dans les Alpes Suisses dans ce niveau de difficulté. Un jour ça finira par se savoir et on y fera la queue comme au Salbit...

Zaza hat gesagt: RE:mhhh...!
Gesendet am 3. August 2010 um 15:47
tu ne penses pas que l'accès sera toujours trop long pour la plupart des varappeurs? Si je me rappelle bien, le panneau à Ausserberg donne 7 h 30 pour atteindre la Baltschiederklause...donc pas mal, ton pote qui s'y promène en 2 h 30!

A+

zaza


Bertrand Pro hat gesagt: RE:mhhh...!
Gesendet am 3. August 2010 um 16:41
Bon je pense qu'en bon Welsche il était monté en voiture jusqu'au Pt 1264...mais c'est rapide quand même ! Bon c'est sur que pour les amoureux du beau rocher doré au dessus des glaciers, c'est moins fatiguant de prendre le téléphérique de l'Aiguille du Midi...


Kommentar hinzufügen»