Euschelspass


Publiziert von stephen Pro , 16. März 2010 um 10:59.

Region: Welt » Schweiz » Freiburg
Tour Datum:14 März 2010
Schneeshuhtouren Schwierigkeit: WT1 - Leichte Schneeschuhwanderung
Wegpunkte:
Geo-Tags: CH-FR 
Zeitbedarf: 3:30
Aufstieg: 520 m
Abstieg: 540 m
Strecke:Schwarzsee - Euschelspass - Jaun
Zufahrt zum Ausgangspunkt:Schwarzsee, bus depuis Fribourg
Zufahrt zum Ankunftspunkt:Jaun, bus pour Bulle
Kartennummer:1226 Boltigen

Au départ de Schwarzsee, c’est sur une véritable autoroute à raquetteurs que nous entamons la montée vers l’Euschelspass. Le beau temps et la douceur printanière ont fait sortir les foules… il n’y a pas souvent eu un tel ciel bleu le dimanche depuis le début de l’hiver.
L’itinéraire, qui démarre au départ du télésiège de Riggisalp, est balisé comme chemin de randonnée à raquettes. Comme c’est souvent le cas, cela veut dire qu’on n’a absolument pas besoin de raquettes ; le damage et le passage de centaines de randonneurs tout au long de la saison ont créé une piste de neige dure où de bonnes chaussures de marche suffisent largement.  Nous croisons des randonneurs de toute sorte : à pied, à skis, à raquettes, en luge, au téléphone…   ce n’est pas vraiment sauvage !
Nous montons ainsi pendant une petite heure, souvent en forêt. Le col que nous voyons devant n’est pas l’Euschelspass mais plutôt celui, nettement plus haut, qui ferme la vallée de la Brecca. C’est seulement vers 1300 mètres, sous l’alpage de Mitzlere,  que notre chemin oblique à gauche et sort définitivement de la forêt. Devant nous, une large vallée monte en pente douce vers l’Euschelspass. Nous chaussons enfin nos raquettes et quittons la piste damée, remontant le long faux-plat vers une première maison (1381 m) puis jusqu’à Untere Euschels (1442 m), où le sentier venant depuis Riggisalp rejoint le nôtre.
Une courte montée un peu plus raide nous mène au chalet d’Obere Euschels (1567 m), résistant difficilement à la tentation d’une pancarte marquée "Bier". Il y a pas mal de monde au soleil autour du chalet mais, dès que nous le dépassons, nous nous trouvons seuls. Le col se trouve seulement quelques mètres plus haut, mais personne d’autre ne semble y aller. Au col, les Gastlosen apparaissent subitement, silhouette déchiquetée et brumeuse de l’autre côté de la vallée de la Jogne. Plus près de nous, le Chörblispitz est très imposant…   encadré par des sapins et sur fond de ciel bleu foncé, il paraît beaucoup plus haut que ses 2100 mètres !
Côté sud du col il y a un vent assez froid. Nous descendons de quelques mètres jusqu’à Ritzlialp ; la buvette est fermée mais il y a une petite terrasse au soleil et à l’abri du vent avec un banc… endroit de rêve pour une pause "soupe, sandwiches et soleil" prolongée face aux Gastlosen.
La descente sur Jaun est courte et assez raide. Les pentes à l’est du vallon sont marquées par de nombreuses coulées de neige, dont certaines viennent presque jusqu’au sentier. Endroit à éviter par mauvaises conditions… mais en cette fin de saison, les coulées ont coulé et les pentes au-dessus sont dégarnies, on voit l’herbe à travers. Nous atteignons la lisière de la forêt à Ober Dorfmallet (1314 m) ; à partir d’ici la neige commence à manquer et ça devient un jeu de piste pour repérer les endroits où nous pourrons passer sans devoir marcher sur l’herbe. Nous parvenons quand même à garder les raquettes jusqu’à l’entrée du village de Jaun… mais il suffira de deux ou trois jours de soleil pour que cette dernière partie de la descente soit complètement libre de neige.

Tourengänger: stephen


Galerie


Slideshow In einem neuen Fenster öffnen · Im gleichen Fenster öffnen


Kommentar hinzufügen»