Nünenenflue et Chrummenfadenflue


Publiziert von Cassenoix , 2. Oktober 2009 um 23:19.

Region: Welt » Schweiz » Bern » Berner Voralpen
Tour Datum: 3 Juli 2009
Wandern Schwierigkeit: T6 - schwieriges Alpinwandern
Wegpunkte:
Geo-Tags: CH-BE 
Aufstieg: 2500 m
Abstieg: 2500 m
Strecke:Toffen-Gurnigel-Ober Wirtneren (Vélo); Ober Wirtneren-Gustiberg-Schwalmerenpass-Nüneneflue-Chrummenfadenflue-Stubenflue-Blättenheid-Ober Wirtneren; de là à Toffen à vélo
Kartennummer:Thun 1207, Guggisberg 1206

Les sommets que je vois au quotidien et même depuis chez moi m'attirent irrésistiblement. Selon le guide du CAS "Berner Voralpen", la Nünenenflue est accessible aux randonneurs expérimentés par l'arête Est. Donc me voilà partie, mon vélo et moi pour Gurnigel, puis l'alpage de Ober Wirtneren où mon vélo m'attendra sagement.
D'Ober Wirtneren, on gagne en peu de temps le col de Schwalmeren, d'où commence la partie intéressante de cette randonnée.
Le temps s'avère assez incertain avec par moments une fine pluie. C'est vraiment trop fâcheux d'être venue jusque là et de devoir renoncer à cause de cette humidité très malvenue dans un terrain herbeux raide. Je "tâte" donc le terrain, tout en me régalant de la flore printanière qui brille de ses plus beaux éclats à cette saison. Je décide finalement de poursuivre l'entreprise avec prudence.
Au début, on distingue une trace de sentier. Il faut d'abord longer un flanc herbeux raide sur la pente sud, puis monter jusqu'à un rocher marqué d'un point bleu. De là, il ne reste qu'à suivre l'arête jusqu'au sommet.
Comme je ne suis pas équipée de matériel pour un rappel, il me faut emprunter le même chemin à la descente. Au bout de l'arête, j'ai d'abord raté le rocher où il faut bifurquer dans le flanc sud. Donc attention à bien observer le terrain à la montée, car une erreur sur ce terrain exposé pourrait facilement avoir des conséquences fâcheuses.
La vue du sommet est vraiment très belle. Au risque de me répéter, j'insiste: la flore est incroyablement riche dans cette région. M'ont fait particulièrement plaisir les généreux massifs de rhododendrons ainsi que la rare Tephroséris capité (Tephroseris capitata), Orangerotes Greiskraut en allemand, mentionnée dans le livre "Blütenwanderungen in der Schweiz", éditions AT Verlag. Cette plante semble présente seulement dans très peu d'endroits, pourtant dans la région du Gantrisch, elle est abondante à cette saison.

De retour au Schwalmerenpass, je prends la direction opposée pour traverser les Chrummenfadenflue. Au début, on suit un sentier mais plus loin, il faut chercher des passages soi-même. J'ignore si je suis passée aux endroits les plus faciles ou non, toutefois cette traversée ne dépasse pas vraiment la difficulté T4-T5, contrairement à la Nüneneflue qui est côtée T6 selon le guide du CAS. En tous, c'est un vrai bonheur de traversée que je recommande à tous ceux et celles qui aiment crapahuter sur les arêtes. Je suis finalement passée sur la Stubeflue, un sommet herbeux fréquenté par les moutons, d'où on rejoint le sentier balisé.
De là, je suis descendue sur Blattenheid pour rejoindre mon point de départ à Ober Wirtneren. La descente du Gurnigel à vélo est ensuite très appréciée.



Tourengänger: Cassenoix

Galerie


Slideshow In einem neuen Fenster öffnen · Im gleichen Fenster öffnen


Kommentar hinzufügen»