Cabane de Valsorey


Publiziert von stephen Pro , 17. August 2009 um 12:39.

Region: Welt » Schweiz » Wallis » Unterwallis
Tour Datum:15 August 2009
Wandern Schwierigkeit: T3 - anspruchsvolles Bergwandern
Wegpunkte:
Geo-Tags: CH-VS 
Zeitbedarf: 2 Tage
Aufstieg: 1400 m
Abstieg: 1400 m
Strecke:Bourg St. Pierre - Chalet d'Amont - Cabane de Valsorey - Pointe de Penna - Bourg St. Pierre
Zufahrt zum Ausgangspunkt:Bourg St. Pierre est mal desservi par les transports publics. Le bus du matin depuis Martigny part tôt, exigeant un départ très matinal si on n'habite pas sur place. Pour cette randonnée, il vaut mieux arriver en voiture.
Unterkunftmöglichkeiten:Cabane de Valsorey


Après une première visite en 2003, il était temps de retourner à la cabane de Valsorey et de découvrir le "sentier panoramique" qui n’était pas encore balisé à l’époque et qui permet d’intégrer cette cabane à une randonnée en boucle au départ de Bourg St. Pierre.
Les prévisions météo du week-end sont excellentes et il y a beaucoup de monde sur le sentier qui monte doucement le long du flanc nord du vallon : randonneurs, alpinistes, familles qui profitent du torrent pour se rafraîchir, même des coureurs qui participent à une compétition de cross. Après la bifurcation pour la cabane du Vélan ça se calme un peu.
Aux chalets d’Amont (2197 m), où on quitte le torrent, il y a un choix d’itinéraires. Le sentier classique part vers la gauche alors qu’un autre, balisé bleu-blanc, s’en va vers la droite. Ce sentier monte à la base d’une barre rocheuse, qu’il faut alors franchir par un couloir équipé d’une série de petites échelles. Ce passage est exposé mais facile, avec des chaînes pour s’assurer et se hisser entre les échelles. Les personnes de grande taille sont avantagées car il y a quelques marches assez hautes à franchir. Au-dessus, la montée se poursuit plus facilement, par une série de replats gazonnés et de raidillons. La vue est dominée par le mont Vélan puis, au fur et à mesure qu’on avance, par le Grand Combin et le glacier de Valsorey. Après un replat vers 2600 mètres (les Grands Plans, endroit idéal pour casser la croûte), on attaque les 400 derniers mètres de montée en lacets raides dans un terrain de plus en plus rocheux. Juste sous la cabane, on peut de nouveau choisir entre un itinéraire facile et une variante plus sportive qui escalade un petit couloir (grosse corde pour se tenir).
Bière froide et thé chaud sont très bienvenus sur la petite terrasse, la vue sur le mont Vélan est magnifique avec, en toile de fond dans la brume de fin d’après-midi, le massif du Mont Blanc. Repas du soir copieux : soupe et chili con carne à volonté, salade de fruits. La cabane est pleine à craquer, ce qui était prévisible vu le beau temps, la chaleur dans le dortoir rend le sommeil difficile.
Dimanche matin, nous partons vers 8 heures. Il fait agréablement frais… ça ne durera pas longtemps ! A la bifurcation pour le sentier panoramique, un panneau indique 3 heures jusqu’à Challand d’en haut…    ce qui est complètement irréaliste. Sans être spécialement lents et sans compter les pauses, nous mettons plus de quatre heures jusqu’à Challand et, en tout (pauses comprises), six heures et demie de la cabane à Bourg St. Pierre. Le sentier porte bien son nom ; il est effectivement très panoramique, en balcon au-dessus du vallon de Valsorey avec  une vue splendide qui englobe tout le massif du Mont Blanc, les Dents du Midi, les Dents de Morcles et le Grand Muveran. Mais ce sentier est également fatigant, avec beaucoup de petites montées et descentes dans un terrain qui ne permet pas d’avancer vite. La première partie est rocheuse et, pendant la première demi-heure, aérienne par endroits. Plusieurs fois, on doit traverser de gros champs d’éboulis et de blocs ; rien de vraiment difficile mais il vaut mieux avoir un bon sens de l’équilibre et il faut aimer mettre les mains sur le rocher. Après le passage du torrent de la Trouye vers 2600 mètres, le terrain devient plus facile et on revoit enfin un peu de verdure. Mais il faut alors remonter, en deux fois, jusqu’au petit sommet de la pointe de Penne (2782 m) ; avec la fatigue résultant d’une nuit presque blanche et la chaleur d’une matinée maintenant avancée, on aurait pu se passer de cette montée !
La pointe de Penne marque le début de la descente. Le sentier plonge, assez raide, terreuse et caillouteuse, le long d’une crête au-dessus du vallon par lequel nous sommes montés la veille. Il suit cette crête sur toute sa longueur avant de la quitter pour descendre à Challand d’en Haut (2222 m), au-dessus de la gorge du torrent de la Croix. Il reste alors une heure de marche jusqu’à Bourg St-Pierre, en descente très douce et en plein soleil, d’abord sur une piste caillouteuse puis sur une route goudronnée. On rejoint l’itinéraire de la veille un peu en dessous de Cordonna.

Tourengänger: stephen

Galerie


Slideshow In einem neuen Fenster öffnen · Im gleichen Fenster öffnen


Kommentar hinzufügen»