Refuge de Font Turbat : bike & hike en Valjouffrey, l'une des vallées les plus secrètes du Dauphiné


Publiziert von Bertrand Pro , 14. August 2009 um 11:23.

Region: Welt » Frankreich » Parc des Ecrins
Tour Datum: 5 August 2009
Wandern Schwierigkeit: T2 - Bergwandern
Wegpunkte:
Aufstieg: 1400 m
Abstieg: 1400 m

Découverte tranquille du Valjouffrey, l'un des recoins les plus austères et les plus sauvages de l'Oisans qui pourtant n'en manque pas...même en plein mois d'août on y reste relativement tranquille, que ce soit sur la petite route de fond de vallée que sur le sentier spectaculaire menant au refuge de Font Turbat. La renommée de l'endroit vient surtout de l'immense face NW de l'Olan (3564m), surnommé "les Drus du Haut-Dauphiné", 800m de paroi parcourue exclusivement d'itinéraires légendaires ouverts par Desmaison, Gervasutti ou autre (niveau ED minimum...). Sur la route du sud, c'est donc un crochet idéal pour ceux qui cherchent à respirer encore un peu de solitude alpine avant les masses des cotes de Méditerranée !

Le meilleur départ est à Entraigues (accès via Grenoble - La Mure et Valbonnais, rares cars en saison pour ceux qui ont du temps et de patience, sinon voiture incontournable). Remonter à vélo une petite route s'engageant aussitot à D et faisant un crochet au hameau perdu des Perriers, puis remonter la route de la vallée via La Chapelle, La Chalp et les Faures jusqu'au terminus du Désert en Valjouffrey (nomen est omen, l'endroit porte bien son nom...), à 1270m. On peut pousser en VTT sur une piste jusqu'à l'entrée du Parc National (1290m), puis il faut continuer à pied sur un sentier facile et bien balisé jusqu'au Refuge de Font Turbat (2190m, 3h de marche). Vue très impressionnante sur la face NW de l'Olan, accueil adorable, le refuge n'est complet que quelques rares WE d'août. C'est le point de départ pour l'Aiguille d'Olan (PD-) ou l'Olan par son arête N (PD+/AA-), on peut aussi traverser sur la vallée voisine du Valgaudemar par le Col de Turbat (T5+), ou grimper sur l'arête des Murois (AD, IV) mais pour la rando relax c'est un peu le terminus. Compter 2h de marche pour le retour au Désert. Plus bas, camping bucolique et tranquille au hameau des Faures.

Après toutes nos aventures au Disgrazia, au Legnone à la Lenzspitze, et au Muveran, c'était plutôt agréable de pédaler et marcher sans souci ni pression sur un terrain sans risque de se casser la figure et un dénivelé raisonnable. Seule la forte chaleur caractéristique des Ecrins en été nous a rappelé le surnom donné par les alpinistes grenoblois à leur massif favori, "le Karakoram des Alpes françaises" ! Rentrée scolaire à Berne oblige, les escapades alpines vont devoir s'interrompre quelque temps, mais la montagne en famille a aussi ses charmes.

Tourengänger: Bertrand

Galerie


Slideshow In einem neuen Fenster öffnen · Im gleichen Fenster öffnen


Kommentar hinzufügen»