Kerlingarfjöll


Publiziert von Philippe Noth Pro , 18. Dezember 2009 um 23:59.

Region: Welt » Island
Tour Datum: 6 Juli 2009
Wandern Schwierigkeit: T2 - Bergwandern
Wegpunkte:
Geo-Tags: IS 
Zeitbedarf: 3:30
Zufahrt zum Ausgangspunkt:Kerlingarfjöll (Ásgarður):
  • Bus de Reykjavik ou Akureyri en été, départ le matin, durée du trajet: 3-4 heures
  • En voiture par la piste du Kjölur F35, près de Hveravellir il faut prendre l'embranchement de la F347
  • Excursions organisées
Attention: même si sur le site de Kerlingarfjöll il est dit que grâce â la construction de ponts, l'accès peut se faire avec tout véhicule, ceux qui empruntent des pistes avec une voiture de location non 4x4 s'exposent à de fortes amendes de la part de l'agence de location. Sur les forums du Guide du Routard, des témoignages parlent de 900 €. Il y aurait des mouchards GPS dans les véhicules. Bien lire le contrat (parfois il y a même un autocollant dans l'auto rappellant l'interdiction de certaines pistes) et décider si le jeu en vaut la chandelle.
Unterkunftmöglichkeiten:Camping. Refuge avec restaurant et 28 places pour dormir. Petits bungalows à louer.

Départ du camping. Si on n'a pas de carte, il vaut la peine de consulter à l'intérieur du refuge les cartes affichées au mur.

On descend au bord de la rivière et on franchit le pont. Le sentier se hisse sur une croupe qui s'élargit et se transforme en plateau. Tout est en terrain découvert et les vues sont fantastiques: Langjökull à droite, Hofsjökull à gauche ou derrière soi. On suit les piquets numérotés (ici no 2).

Arrivés au bout du plateau, on doit subitement descendre dans un ravin sur la gauche, puis entamer la remontée de l'autre coté. Un névé de neige dure se contourne aisément. Après env. une heure, la pente se redresse et il faut traverser d'autres petits champs de neige. Evidemment ces conditions peuvent beaucoup changer selon la saison et le temps islandais (car il peut neiger en été ici). On traverse en dévers un flanc de colline. Un ruisseau chaud et une odeur de soufre trahissent une activité géothermique de plus en plus présente. Malgré cette chaleur du sol, il reste aussi de la neige sur cette pente. On aperçoit des fumées au loin, et après le passage d'un col, c'est le choc! Des vallons verts, bruns, blancs, oranges. Ca fume, ca bouillone partout. Vu l'heure matinale (6h20), il n'y a personne sauf moi.

Impossible de résister à la tentation de descendre voir cet enfer de plus près. Le sol est meuble et glissant, heureusement il y a un sentier, toujours balisé par des piquets, qui s'enfonce dans ce site volcanique et passe près des endroits intéressants. D'abord un vallon plein de fumée, puis un gros solfatare (trou avec de la boue en ébullition). Tout en bas coule une rivière, bordée de mares bouillonnantes. Au niveau du 2ème pont sur  cette rivière, un sentier remonte une pente très raide (piquets mais non numérotés). On atteint rapidement la fin d'une piste plus ou moins carrossable. Suivre cette route pour rejoindre le camping par un autre itinéraire que celui de l'aller.

Pas évident d'identifier l'itinéraire sur la carte proposée par le refuge. Je pense qu'il s'agit du no 2, puis le no 9 jusqu'au symbole (rond) indiquant les sources chaudes. Le retour vers Ásgarður s'est fait par la piste notée en pointillés bruns.

Autres infos et carte sur le site officiel www.kerlingarfjoll.is

Tourengänger: Philippe Noth

Galerie


Slideshow In einem neuen Fenster öffnen · Im gleichen Fenster öffnen

T2
22 Jul 07
Kerlingarfjöll · hofi
T1

Kommentar hinzufügen»