Du Léman à la Vanoise, sur l'itinéraire de la Grande Traversée des Alpes : première partie


Publiziert von stephen Pro , 7. August 2018 um 16:57.

Region: Welt » Frankreich » Haute-Savoie » Chablais
Tour Datum:22 Juli 2018
Wandern Schwierigkeit: T2 - Bergwandern
Wegpunkte:
Geo-Tags: F 

Inspirés par l'excellente série que la Télévision suisse romande a diffusée au printemps 2018, nous nous sommes inscrits pour une randonnée guidée sur les traces de la Grande traversée des Alpes, qui va du Léman à la Méditerranée. Trois membres du groupe faisaient la traversée complète, qui demande quatre semaines de marche. Pour des raisons de congés, nous nous sommes limités à la moitié nord de l'itinéraire : nous reviendrons faire la partie sud une autre fois.

Jour 1 : Thollon-les-Mémises – pic des Mémises - col de Neuvaz - Trépertuis. +450 m -600 m, T2

Nous arrivons à Evian la veille, en bateau depuis Lausanne. Il y a pire comme manière de commencer les vacances ! La pluie qui nous a accompagnés pendant le trajet en train depuis Lucerne s'est évacuée, laissant place à un beau soleil qui ne nous quittera quasiment plus pendant les 14 jours de marche. Le rendez-vous avec le groupe est donné dimanche midi à Thollon-les-Mémises, d'où nous montons en télécabine pour commencer la randonnée.

Après un petit aller-retour au pic des Mémises (1674 m) pour voir la vue plongeante sur le Léman, nous nous mettons en route pour de vrai. Première montée raide pour constater que je suis à court de forme physique, première descente raide pour tester les genoux, nouvelle montée au col de Neuvaz (1775 m). Devant nous, au-delà de la vallée de la Morge, c'est la Suisse avec le Grammont et les Jumelles. Nous soupons à l'alpage de Neuvaz-Dessous (1482 m), assis à une longue table dehors, et c'est un vrai régal : fromage et charcuterie de l'alpage, croquettes savoyardes, salade. Pendant que nous mangeons, le propriétaire nous raconte toute l'histoire de l'alpage et de la vallée depuis cent ans : histoires de bourgeoisies, de trafics transfrontaliers et de loups. Le soleil se couche, éclairant les montagnes d'une magnifique lumière de couleur rose orangée. Après, à la tombée de la nuit, il faut encore marcher une demi-heure jusqu'à notre hébergement dans un chalet rénové à Trépertuis, complètement perdu dans la nature, dans une clairière sous les précipices du Château d'Oche.

Jour 2 : Trépertuis - col de Bise - pas de la Bosse - col d'Ubine - refuge d'Ubine. +1000 m -1000 m, T2

A 7 heures du matin, il fait déjà assez chaud pour que nous puissions déjeuner dehors. Nous redescendons brièvement dans le vallon sous les chalets de Trépertuis, puis traversons en forêt pour retrouver l'itinéraire du chemin de grande randonnée GR5 sous les chalets de Neuteu. Même si l'itinéraire "officiel" de la GTA suit le GR5, le nôtre emprunte le plus souvent des variantes et nous ne marchons que rarement sur le GR5 lui-même. Une pause de 15 minutes sous le lac de Neuteu me permet de faire un premier croquis, pendant que d'autres membres du groupe partent à la recherche de chamois. Nous atteignons rapidement le col de Bise (1915 m), ventilé par un petit vent frais, puis plongeons vers les chalets du même nom (1500 m), sous les Cornettes elles aussi du même nom. Les chèvres à côté du refuge s'intéressent beaucoup au contenu de nos sacs à dos.

Nous remontons jusqu'au pas de la Bosse (1816 m) par un sentier raide qui attaque la pente de face, ignorant complètement le principe du zigzag. Un peu plus loin, nous cassons la croûte sur un replat, avant de descendre une fois de plus jusqu'aux chalets de Mens (1589 m) et de remonter au col d'Ubine (1694 m), troisième et dernier col de la journée. La flore alpine est spectaculaire tout le long de cette partie de l'étape. Une dernière descente sous des falaises imposantes nous amène au refuge d'Ubine, où nous passons la nuit… mais pas avant de déguster une excellente tartiflette au restaurant d'à côté.

Jour 3 : Refuge d'Ubine - Abondance - col de Tavaneuse - lac de Montriond. +1000 m -1400 m, T2

Nous quittons Ubine alors que le soleil commence toute juste à éclairer la vallée. Cette journée sera un peu hachée, avec un transfert en minibus en milieu de matinée et un autre en fin d'étape. Ces transferts sont à la fois un avantage et un inconvénient des randonnées organisées : d'un côté, ils évitent la nécessité de traverser les fonds de vallée urbanisés à pied (et parfois sur la route), mais en même temps ils brisent la continuité du voyage.
Ce matin le guide impose un rythme d'enfer. La montée au col de la Plagne du Mont (1546 m) n'est pas très longue, mais ça va trop vite pour moi et je me sens fatigué. La descente jusqu'à Abondance se fait sur une piste raide et désagréable : à mi-chemin, je glisse sur les gravillons et tombe lourdement. Mon genou droit se plie douloureusement sous le poids réuni de ma personne et de mon sac : plus de peur que de mal, mais un peu plus de torsion et ça aurait été la fin de mes vacances.

Depuis Abondance (917 m), un minibus nous conduit en un petit quart d'heure au parking de Prétairié, où commence la montée au lac et au col de Tavaneuse. Cette montée est vraiment pénible : la pente est brutale et la chaleur du sous-bois est étouffante - la pire de la quinzaine. Pour achever le tout, nous sommes attaqués par des taons qui nous piquent de partout : sur les bras, les jambes, même à travers les chaussettes et le T-shirt. Au-dessus du lac de Tavaneuse (1806 m) il y a enfin un peu d'air, mais c'est quand même dans un état d'épuisement assez avancé que j'arrive enfin au col de Tavaneuse (1997 m). Il ne nous reste plus qu'à descendre au lac de Montriond (1070 m), d'où un autre minibus nous conduit jusqu'au refuge de Chardonnière pour passer la nuit. La douceur préalpine du Chablais est derrière nous : demain nous nous attaquerons au terrain nettement plus ardu du massif des Dents Blanches.
 
Deuxième partie

Tourengänger: stephen


Galerie


Slideshow In einem neuen Fenster öffnen · Im gleichen Fenster öffnen


Kommentare (1)


Kommentar hinzufügen

mb4 hat gesagt: Très beaux
Gesendet am 8. August 2018 um 22:32
Sehr schöne Zeichnungen!


Kommentar hinzufügen»