Ulrichshorn (3925m) : traversée N-S, de Gasenried à Saas Fee


Publiziert von Bertrand Pro , 5. Juli 2018 um 09:08.

Region: Welt » Schweiz » Wallis » Mittelwallis
Tour Datum: 1 Juli 2018
Hochtouren Schwierigkeit: L
Wegpunkte:
Geo-Tags: CH-VS 
Zeitbedarf: 2 Tage
Aufstieg: 2380 m
Abstieg: 2230 m
Strecke:Samedi : Gasenried - Bordierhütte (+1280m) Dimanche : Bordierhütte - Riedgletscher - Ulrichshorn - Windjoch - Mischabelhütte - Saas Fee (+1100m / -2200m)

Notre WE d'alpinisme familial pour profiter d'un WE enfin ensoleillé et des bonnes conditions de neige de ce début de saison. Rien de bien technique, mais que c'est long quand on a 13 ans aurait pu se dire Arnaud...ben non même pas, les enfants ont été vaillants tout du long y compris dans l'interminable descente de 2200m sur Saas Fee - qu'on aperçoit du sommet comme vu d'avion !

Pour le reste c'est vraiment un parcours idéal pour emmener des semi-novices endurants, un zeste d'ambiance dans la zone crevassée du Riedgletscher et sur l'arête de descente sur le Windjoch ou il faut quand même regarder ses crampons, un paysage glaciaire absolument grandiose, une montée en cabane le 1er jour qui est sans doute l'une des plus belles du Valais...à se demander une nouvelle fois pourquoi on n'a pas vu la moindre autre famille du WE. Enfin Arnaud est toujours aussi fier d'être le seul de son âge. Même s'il aurait bien évidemment préféré battre son record d'altitude...mais bon pour ça même le Mont Blanc ne suffira pas !

C'était la 4ème fois que je m'infligeais la descente de Mischabelhütte a Saas Fee, ça me parait à chaque fois plus long, les genoux couinent à chaque fois davantage, les courbatures mettent à chaque fois un jour de plus à partir...fait pas bon vieillir. Je crois que je vais me reconvertir dans le cyclotourisme. Quand on regardait l'arête NE de la Lenzspitze avec Agnès, on n'avait quand même du mal à imaginer être passés là-bas il y a même pas 10 ans...Enfin le bonheur de la montagne en famille va quand même bien au delà de tout ça.

: grand beau chaud les 2 jours, quelques cumulus chaque après-midi. Iso 0° 4300m, +34° à Visp dimanche en fin d'après-midi. Malgré tout vent assez fort et froid (!) au sommet et au Windjoch qui porte toujours bien son nom.

du jour  : montée à la cabane --> traversée du glacier facile (on a mis les crampons pour s'amuser, mais ils sont inutiles) avec juste un risque de pieds mouillés dans la neige fondue. La baisse du glacier a là aussi obligé à reconstruire une mini VF sous la cabane, les anciens barreaux étant devenus inaccessibles.

Montée au sommet --> excellent regel malgré l'iso élevé, on trouve la neige vers 3100m, le passage chaotique du Riedgetscher vers 3300-3400m est en bonnes conditions mais ce n'est quand même pas une belle pente lisse, il faut zigzaguer un peu, la glace apparait et de petites crevasses sont visibles. Plus haut aucun souci, aucune crevasse ouverte, neige très facile à cramponner, ça ramollit quand même assez vite (dès 9h). Bonne trace pour redescendre au Windjoch (qui ne passe plus directement, il faut remonter de 20m en direction du Naldelhorn) et à fortiori pour regagner la Mischabelhütte (grosse soupe dès 10h30), le névé de G évitant la caillasse de l'épaule est bien praticable.

Plus de neige sous la cabane...mais les 1560m de D- eux sont toujours là, Agnès a fini en crocs et Cécile en toncs...Au voisinage pas mal de monde au Nadelhorn, quant aux couloirs d'accès au Nadelgrat cf image : le couloir du Durrenjoch ne passe plus, celui de la Selle est encore assez large mais strié de rigoles de chute de pierres.

Accès : TC de rigueur sur cette traversée : samedi Berne 7h06 --> Visp --> St Niklaus --> Gasenried 9h. Dimanche Saas Fee 17h52 --> Visp --> Berne 19h54.

Hébergement : Bordierhütte quasi plein ce samedi soir, repas et P-déj OK mais pas exceptionnels, par contre excellentes tartes servies par une gardienne tyrolienne très souriante. Mischabelhütte est idéal pour scinder l'interminable descente, on a trainé pas loin de 2 heures en siestant sur la terrasse sous un soleil de plomb (à 3340m !). Dans les 2 cas pas d'eau potable, comme dab dans les refuges suisses, on a donc une nouvelle fois renforcé nos défenses immunitaires en carburant à la "kein Trinkwasser". Incroyable quand même cette pollution des Alpes Suisses - qui s'arrête miraculeusement à la frontière puisque les refuges CAF en France servent presque tous de l'eau potable au repas !

Horaire : samedi montée à la cabane en 5h30 avec de bonnes pauses. Dimanche départ 5h20. sommet 9h50/10h20, refuge 11h50/13h50, Saas Fee 17h20.

Participants : Agnès & moi, Cécile & Arnaud (sortie en famille)


Tourengänger: Bertrand


Minimap
0Km
Klicke um zu zeichnen. Klicke auf den letzten Punkt um das Zeichnen zu beenden

Galerie


Slideshow In einem neuen Fenster öffnen · Im gleichen Fenster öffnen


Kommentare (2)


Kommentar hinzufügen

ChristianR hat gesagt:
Gesendet am 5. Juli 2018 um 15:30
Superbe !

Vraiment dommage que l'on ne puisse pas déplacer le restaurant du Gletschergrotte entre la Mischabelhütte et Saa-Fee, ils servent des Kaiserschmarren qui feraient rapidement oublier les 1500 mètres de descente...

Bertrand Pro hat gesagt: RE:
Gesendet am 5. Juli 2018 um 16:53
Des Kaiserschmarren en Suisse ??? Ouah, faut que j'aille voir ça...aujourd'hui je serai prêt à filer en Autriche rien que pour ça ! Je me suis souvent dit que si ça existait chez nous je serais menacé d'obésité...


Kommentar hinzufügen»