De Erlenbach à Vorderstocken par la Stockenwald


Publiziert von Cassenoix , 31. März 2009 um 21:28.

Region: Welt » Schweiz » Bern » Simmental
Tour Datum:21 Februar 2009
Schneeshuhtouren Schwierigkeit: WT2 - Schneeschuhwanderung
Wegpunkte:
Geo-Tags: CH-BE 
Aufstieg: 1200 m
Abstieg: 1200 m
Strecke:Erlenbach-Stockenwald-Vorderstocken
Zufahrt zum Ausgangspunkt:Gare d'Erlenbach sur la ligne BLS Spiez-Zweisimmen
Kartennummer:Thun 1207, Niesen 1227

Partis en pensant atteindre le sommet du Cheibenhorn, courte de raquette classique, nous constatons rapidement que la progression dans la neige profonde et vierge de toute trace est extrêmement coûteuse en temps et en énergie.
De Erlenbach, nous suivons la route qui passe par le hameau de Eschlen puis Obereschlen. Au croisement de la route au point 1112, nous enfilons les raquettes et suivons le chemin dans la neige profonde. Comme la température est largement négative et qu'il a récemment neigé abondamment, la neige est poudreuse et la progression ralentie. Par contre, la vue sur la chaîne du Niesen, le Simmental et le Diemtigtal offrent de magnifiques contrastes et procurent un bonheur rare. Je ne me lasse pas de tant de beauté.
A mesure que l'on monte, la profondeur de la neige augmente. Sans raquettes, il serait carrément impossible d'avancer!
Lorsque nous atteignons le haut de la forêt à Oberstocken, il est déjà trop tard pour monter au Cheibenhorn. Nous décidons alors de descendre sur le lac d'Oberstocken en espérant rejoindre la station intermédiaire de Chrindi. Après être descendus une bonne centaine de mètres sur des pentes toujours vierges, je m'aperçois que même pour Chrindi, cela risque d'être juste. En effet, depuis le lac, il faudrait ensuite affronter une nouvelle montée avant de redescendre sur le lac de Hinterstocken. En outre, nous entendons par moment les "Woum" caractéristiques du manteau neigeux susceptible d'instabilité (par danger d'avalanche 3), ce qui n'est pas très rassurant. Rarement autant qu'aujourd'hui, la montagne m'a fait ressentir à quel point il ne faut pas la sous-estimer et comment une petite balade toute facile en été peut se transformer en course quasi alpine au coeur de l'hiver...
Donc à mi-chemin entre le point 1799 et le lac d'Oberstocken, je me dis qu'il vaut mieux remonter puis redescendre sagement sur le même chemin où nos traces de la montée devraient nous épargner quelques efforts.
Il fait quasiment nuit lorsque nous sommes de retour au point 1112, malgré les raccourcis empruntés.

Au global, une balade au plus près de la nature et au coeur du grand blanc où nous n'avons pas épargné nos efforts.

Tourengänger: Cassenoix

Galerie


Slideshow In einem neuen Fenster öffnen · Im gleichen Fenster öffnen

T1
17 Okt 11
Simmental nebelfrei · bidi35
T3
T2
15 Jun 12
Gantrisch · tenor
T2
T2

Kommentar hinzufügen»