A la mémoire du meilleur ami de mon père


Publiziert von Piccolo_M , 7. September 2017 um 17:46.

Region: Welt » Schweiz » Waadt » Waadtländer Alpen
Tour Datum: 5 September 2017
Wandern Schwierigkeit: T2 - Bergwandern
Wegpunkte:
Geo-Tags: CH-VD   CH-VS 
Aufstieg: 900 m
Abstieg: 900 m
Kartennummer:1305

Peu après la fin de la dernière guerre mondiale et peu avant ma naissance, plus précisément le 13 avril 1947, le meilleur ami de mon père, en randonnée à ski avec un petit groupe est décédé, emporté par une avalanche descendue des Perris Blancs. Ses parents lui avaient déconseillé de faire un tour en voiture avec mon père qui venait juste d'avoir son permis parce qu'ils estimaient que c'était trop dangereux! La fiancée de cet ami de mon père est devenue ensuite ma marraine.
En ce 5 septembre je me suis décidé d'aller au fond du vallon de Nant pour reconnaître les lieux.
J'avais bien fait une randonnée au Col des Pauvres avec mes parents quand j'avais 3 ou 4 ans et y avais passé une fois avec ma femme et mes enfants en 1989, mais jamais je n'avais examiné cet endroit qui m'avait toujours effrayé à cause de l'accident de l'ami de mon père.

La balade de ce 5 septembre, sans autre but précis, m'a conduit jusqu'à proximité de la "Grande Vallée" à près de 2200 mètres.
Parti de Pont de Nant vers 9 heures 30 et dans l'ombre, je suis monté à Nant par le large chemin d'alpage qui passe dans les bois et est entrecoupé de quelques couloirs d'avalanches.
Après Nant, le chemin traverse un lit de torrent sec puis se rapproche du torrent sur lequel un nouveau pont a été construit. Cependant de l'autre côté du pont il n'y a plus de sentier balisé et c'est à travers des zones boisées et des pâturages qu'il faut rejoindre le chemin conduisant à la Chaux. Et c'est justement au bas du couloir d'avalanche où fut emporté l'ami de mon père que se trouve la bifurcation pour le Col des Perris Blancs et celui des Martinets.
Je suis monté lentement sur un sentier raide mais agréable en observant les lieux et me suis arrêté pour mon casse-croûte un peu en-dessus du lieu-dit "Martinets", où se trouve la bifurcation pour les deux cols, à côté du sentier conduisant au Col des Martinets. J'ai ensuite poursuivi sans sac sur quelques centaines de mètres en direction de la "Grande Vallée". Après avoir pris quelques photos il a été temps pour moi de redescendre.
Je n'ai pas vu grand monde en-dessus de Nant à part deux jeunes hommes qui ont pris la direction du Col des Pauvres et un randonneur qui m'a dépassé un peu en-dessous des Martinets, à qui j'ai raconté le but de ma balade et que j'ai vu redescendre depuis le lieu de mon casse-croûte. Par contre le soir j'ai croisé quelques promeneurs entre Nant et Pont de Nant.
Cette randonnée ne présente aucune difficulté si ce n'est sa longueur au cas où l'on désire atteindre l'un ou l'autre des cols qui dominent les "Martinets". Les masses imposantes des Muverans et de la Dent Favre donnent un caractère spécial à cette randonnée.
Malgré le triste souvenir qui, pour moi, hante ces lieux, j'ai eu un énorme plaisir à monter dans le fond du vallon de Nant!

Tourengänger: Piccolo_M


Galerie


Slideshow In einem neuen Fenster öffnen · Im gleichen Fenster öffnen


Kommentar hinzufügen»