Bächlichilbi : grimpe familiale dans le Bächlital


Publiziert von Bertrand Pro , 29. Juni 2017 um 16:34.

Region: Welt » Schweiz » Bern » Oberhasli
Tour Datum:24 Juni 2017
Wandern Schwierigkeit: T3 - anspruchsvolles Bergwandern
Klettern Schwierigkeit: 5c (Französische Skala)
Wegpunkte:
Geo-Tags: CH-BE 
Aufstieg: 650 m
Abstieg: 650 m

On voulait à la fois se mettre au frais et grimper en famille avec notre lapinou - pas de souci pour ce qui est de fuir la canicule, pour la grimpe on est redescendus le lendemain un peu frustrés - on avait gardé la grande voie de 7 longueurs de l'Albis Weg pour le dimanche sur la foi des prévisions optimistes de MSuisse qui prévoyait une évacuation rapide de la petite dépression dès le début de matinée. Ah ben oui, mais j'avais oublié qu'on était au Grimsel - je crois que je n'ai jamais vécu plus de 2 jours de soleil d'affilée ici…

Conclusion : même en pariant sur un retour du soleil à midi, les dalles granitiques du voisinage, poétiquement plongées dans le brouillard, étaient tellement gluantes qu'on a préféré mettre le cap sur la vallée pour ne pas attendre 2h de plus le car postal suivant. Pour tout arranger j'avais été mis à moitié KO par un parasite intestinal, moi qui clamait fièrement la veille que 20 ans de consommation de "kein Trinkwasser / eau non potable / aqua non potabile / nepitna voda (version slovène)" ne m'avaient jamais rendu malade. Bref un dimanche à oublier.

Bon la petite voie du samedi (Bächlichilbi - Kermesse à Bächli)  a quand même un peu sauvé le WE : c'est la voie a voie la plus à gauche du secteur D (Platten), 3 longueurs en dalles de type Grimsel débouchent sur une vire d'ou on peut repartir à pied vers la cabane ou le pied de la voie, ou encore gravir une dernière longueur bien redressée de style chamoniard (un vrai 5c+ en fissure), la Köchlikante. Dont on  peut rejoindre aisément le relais en montant par la gauche - ce qu'en incorrigible tricheur je ne me suis évidemment pas privé de faire... nous avons ensuite remis la corde dans la voisine de droite de la Köchlikante : 5b+ sur Schweiz Plaisir mais en réalité un bon cran plus difficile (6a+ avec un pas plus dur en haut).

Arnaud commence à comprendre l'adhérence même si à force de marcher presque couché sur ces grandes dalles il prenait la corde dans la figure dès que je ravalais le mou un peu brutalement ! Moralité on reviendra faire l'Albisweg à 2, à la journée et en voiture. 2h d'approche peuvent paraitre longues pour 7 petites longueurs faciles, mais le chemin de montée à la cabane est vraiment magnifique et permet de s'abstraire de l'ambiance motos / lignes HT omniprésent sur toutes les voies classiques du Grimsel.


: samedi beau et chaud avec cumulus rafraichissant un peu l'atmosphère. Pluie dans la nuit se prolongeant le matin, descente dimanche vers 10h dans un mix brouillard-bruine si typique de la région, évidemment sans avoir grimpé, pour retrouver soleil et chaleur à Berne. Bref il y a des moments où on regrette de ne pas être né fan de baignade-barbecue.

: corde fixe en place pour descendre au pied de la dalle. Tout sec sauf la terrasse au pied de la Köchlikante, gluante à souhait…équipement rapproché là ou c'est nécessaire, mais il faut quand même un minimum grimper entre les points quand c'est facile. Malgré les cotations modestes, chaussons quand même bien recommandés sur ces dalles lisses au caillou pas toujours adhérent…

Accès : avouons que même pour les apôtres du TC comme nous l'accès est quand même bien laborieux : 3h de Berne (1h30 en voiture) avec longue correspondance à Meiringen et des cars postaux seulement tous les 2 heures - si on le rate on est bon pour une bonne attente, sans le moindre bistrot, souvent sous la pluie vu le climat local, avec pour seule distraction le passage des hordes de motards germaniques ou l'observation des lignes à HT qui strient la vallée. Bref je crois que le prochain coup on fera comme tout le monde et on viendra en voiture.

Refuge : Bächlitalhütte aux 2/3 pleine en ce samedi soir. L'aide gardienne, adorable, est aussi une redoutable patissière…65 CHF la 1/2 pension CAS. Refuge bien adapté aux familles avec pas mal de secteurs de grimpe facile aux alentours et une montée courte (2h10 / 600m) quoique sur un sentier pas toujours agréable.

Itinéraire détaillé :  du barrage de Räterischsboden (parking, arrêt du car postal), monter en 2h10 au refuge de Bächlital. Juste avant d'arriver à la cabane, prendre à D une sente peu marquée en se dirigeant vers l'inscription peinte en rouge sur un rocher "Sektor D + E". Suivre les cairns pour arriver au pied des dalles (corde fixe sur le bas). Le nom de la voie est marqué au pied.


L1 : 3c
L2 : 4a
L3 : 4b (avec juste un pas fin mais court, plutôt 4c/5a, mais équipé de 2 spits rapprochés qui permettent de tricher)


On débouche sur la vire. La Köchlikante (L4) qui gravit l'angle part juste un peu à D : 5c+ en dièdre-fissure, très beau. Une autre longueur plus à D aboutit au même relais (cotée 5b+ dans Schweiz Plaisir, elle est en réalité plus difficile, au moins 6a+). D'autres voies plus à G permettent aussi de gravir ce petit ressaut final.

Participants : Agnès, Arnaud & moi


Tourengänger: Bertrand


Minimap
0Km
Klicke um zu zeichnen. Klicke auf den letzten Punkt um das Zeichnen zu beenden

Galerie


Slideshow In einem neuen Fenster öffnen · Im gleichen Fenster öffnen


Kommentar hinzufügen»