Golitschenpass


Publiziert von stephen Pro , 12. Juli 2006 um 19:10.

Region: Welt » Schweiz » Bern » Frutigland
Tour Datum: 9 Juli 2006
Wandern Schwierigkeit: T2 - Bergwandern
Wegpunkte:
Geo-Tags: CH-BE 
Zeitbedarf: 4:00
Aufstieg: 1000 m
Abstieg: 400 m
Strecke:1247 Adelboden
Zufahrt zum Ausgangspunkt:Gare de Kandersteg, correspondances fréquentes pour toute la Suisse.
Zufahrt zum Ankunftspunkt:Depuis Elsigenalp, un téléphérique puis un minibus permettent de descendre à Achseten, sur la ligne de bus Adelboden-Frutigen. Le téléphérique fonctionne toutes les 15 minutes, le bus seulement une fois par heure.
Kartennummer:1247 Adelboden

Cette randonnée ne présente pas de difficultés techniques, mais une bonne condition physique est nécessaire car la montée au col est longue et très raide. Pour celles et ceux qui préfèrent descendre que monter, il est fortement conseillé de la faire dans l'autre sens ; la montée se limite alors à 400 mètres faciles.

Depuis la gare de Kandersteg, on passe sous les voies (côté ouest) et on prend la rue à droite, signalé Höh et Golitschenpass. Après quelques mètres, un sentier monte dans la forêt à gauche, fait quelques zigzags et débouche sur un large chemin de terre que l'on suit  vers le nord-ouest, en se rapprochant de plus en plus de la falaise.

Au bout d'un kilomètre environ (point 1290m sur la carte), on quitte ce large chemin pour un sentier plus étroit qui monte sur une crête herbeuse, sous une ligne de haute tension. On passe à côté d'une cabane portant l'inscription "Heidis Alphütte".  Un petit kilomètre plus loin, à un carrefour de chemins, la montée commence pour de vrai... 700 mètres de dénivelée en 2 km à peine.

La première partie de cette rude montée est assez rocheuse. Le chemin monte en zigzags dans la paroi à travers une forêt clairsemée, très raide mais toujours bien marqué et jamais dangereux. On franchit deux ou trois ruisseaux. Des marches en bois ont été posées aux endroits les plus raides, mais ceux qui ont de petites jambes risquent de les trouver un peu hautes, ces marches !

Quelques centaines de mètres plus haut, on quitte la forêt, on passe sous une cabane et le chemin tourne à gauche dans une vallée latérale. Deux randonneurs venant dans l'autre sens m'annoncent joyeusement que je ne suis pas encore en haut, il y en a encore pour "eine gute Stunde"...    plutôt deux heures qu'une en réalité !

Le bruit des trains et des voitures du Kandertal, très présent jusque-là, commence à diminuer. Le chemin suit le flanc sud de ce vallon très abrupte, toujours en montée mais moins raide. Au bout du vallon, on franchit le torrent à un endroit où il coule dans une zone de grandes dalles plates (1692 mètres), c'est un endroit magnifique pour pique-niquer. Toute la chaîne de la Bluemlisalp est juste en face ; malheureusement il faisait assez nuageux ce jour-là et je ne voyais pas les sommets.

Après ce petit répit et le passage du ruisseau, la seconde partie raide de la montée commence.  Le caractère de cette seconde partie est différent ; on quitte le rocher pour monter dans des pentes d'herbe raides sur un chemin qui doit devenir très boueux par temps humide. A 1833 mètres on arrive à Golitschenalp (buvette, vente de fromage d'alpage). Il ne reste "que" 350 mètres à faire, toujours aussi raides, jusqu'au col (2180 m).  Depuis le col, la vue est belle aussi bien vers l'ouest que vers l'est.

La descente à Elsigenalp est courte. On descend vers une cuvette herbeuse et rocheuse, mais le chemin ne descend pas tout à fait au fond, restant flanc gauche. Sur une courte distance il devient très étroit et contourne quelques petites barres rocheuses, nécessitant u n pied sûr, voire l'usage des mains pour assurer l'équilibre. Il vaut mieux ne pas s'écarter du chemin car il y a de gros trous dans le fond de la cuvette, dont un assez impressionnant tout près du chemin.

Après cette centaine de mètres rocheuse, le chemin redevient très facile et descend en pente douce jusqu'à Obere Elsige (restaurant d'alpage). Depuis ici, on peut descendre directement à la station supérieure du téléphérique en 10 minutes, mais il vaut la peine de faire un détour par le petit Elsigsee de couleur menthe à l'eau (et visiblement très fréquenté par les touristes). Ce détour demande une petite demi-heure.

Depuis Elsigenalp, je conseillerais de descendre dans la vallée en téléphérique et en bus, car le chemin est sans intérêt. la première partie descend directement sous les pylônes du téléphérique, et la dernière partie jusqu'à Achseten est entièrement sur route.

 


Tourengänger: stephen

Galerie


Slideshow In einem neuen Fenster öffnen · Im gleichen Fenster öffnen

T3
5 Jul 15
First (2548 m) · beppu
T4
11 Okt 12
Gipfel sammeln auf der Elsigenalp · alpinbachi
T4
21 Sep 12
Elsighorn-First · Aendu
T2
T3

Kommentar hinzufügen»