Enchainement Widdergalm - Kaiseregg, au départ du Muscherenschlund


Published by Bertrand Pro , 29 January 2016, 15h59.

Region: World » Switzerland » Fribourg
Date of the hike:24 January 2016
Ski grading: D
Waypoints:
Geo-Tags: CH-FR   CH-BE 
Height gain: 1600 m 5248 ft.
Height loss: 1600 m 5248 ft.
Route:Muscherenschlund Pt 1133 - Steinig Gantrisch Pt 1638 - Pt 1808 - Arête NW du Widdergalm - Croupe W - Walop - Kaisereggpass - AR Kaiseregg - Pt 1751m - Seelihus - Schönenboden - Muscherenschlund (20km)

Il s'agit d'un très beau circuit pour amateurs exigeants, relativement technique à la montée comme à la descente (piolet-crampons de rigueur) dans la solitude hivernale incomparable du Lac de Walopp. Il permet de gravir 2 sommets emblématiques du Gantrisch bien moins fréquentés en hiver que la majorité de leurs camarades.

WE riche en émotions à titre personnel, entamé la veille par une longue traversée nordique du Jura Vaudois au retour de laquelle j'ai réalisé que j'avais oublié mes clés et que j'étais donc enfermé dehors jusqu'au dimanche soir, le reste de la famille étant parti faire de la piste à Saas Fee. Heureusement que la cave était restée ouverte, il m'a suffi de troquer l'équipement de fond contre l'équipement de podfok puis d'appeler au secours le chef de course pour m'inviter chez lui pour la nuit. Avec une certaine mauvaise conscience, déjà que je squattais sa sortie de section CAS...

Olivier avait beau me rassurer en m'expliquant que ce circuit original et technique était dans mes cordes, un coup d'oeil furtif sur la carte montrait quand même une quantité alarmante de pentes couperosées (> 30°) aux courbes de niveau bien serrées quand ce n'était pas tout simplement le gris des rochers. Heureusement que je m'étais abstenu de zyeuter le topo du CAS (Anker-Schnegg), le Widdergalm NE y est coté D+ et le Kaiseregg W D-...bah c'est la mode de surcoter et puis en sens inverse c'est toujours plus facile, c'est bien connu !

La montée directe sur la brèche de l'arête NW du Widdergalm était munie d'une excellente trace fraîche permettant de se dispenser des couteaux (sauf pour moi bien sûr) et nous spéculions déjà sur une suite de parcours ramollie par la chaleur - le soleil annoncé allait à coup sûr métamorphoser le carton en bonne soupe. Les 2 Suisses-allemands croisés sous le sommet, qui effectuaient le sommet en AR par le NE, étaient un peu plus dubitatifs. "si c'est déjà moyen ici, ce sera sûrement bien pire au Kaiseregg, vous allez déguster" - "meuh non, ça sera revenu à point, 's wird scho na guet sy !". Comme quoi 25 ans d'expérience (ou presque) multiplié par 7 participants ne met pas à l'abri de se tromper !

Bon en debriefant au bistrôt l'avis était quasiment unanime : au niveau ski ça fera partie du Top - 10, mais au niveau des souvenirs on n'est pas près de l'oublier, celle-là ! Merci à tous mes coéquipiers du jour, tous plus sympas et drôles les uns que les autres même dans l'adversité, pour leur accueil et leur gentillesse. Et non les 2 Français du jour n'étaient même pas les plus bavards...

Conditions du jour : Nivologie stable même dans les (nombreuses) pentes raides du circuit, aucun signal critique, juste une vieille coulée de neige humide partie des pentes SE escarpées du Pt 1964. Pour le reste les conditions sont pas terribles sur la région du Gantrisch avec bien moins de neige qu'en Gruyère et pas mal de pentes soufflées et mal enneigées. La course se fait quand même entièrement skis aux pieds à l'exception :
  • de la pente à 45° sous l'arête NW du Widdergalm (bonne trace à pied) suivi du petit bout d'arête (crampons sur 10m)
  • des 80m supérieurs de la descente W du Kaisereggpass (chemin d'été peu enneigé, bonne trace à pied). Pour info le couloir NW sous le sommet est absolument inskiable.
Pour ce qui est de la skiablité, c'était vraiment pas facile avec bcp de carton cassant en toutes orientations, et une zone franchement anxiogène entre le sommet du Kaiseregg et le Kaisereggpass : croute dure et luisante sur laquelle les carres tenaient à peine, qui plus est dominant des pentes escarpées garnies de petites barres. On a tous serré les fesses, on n'avait pas vu ça souvent ! Il a sans doute dû pleuvoir plus haut qu'annoncé dans le coin, de plus le ciel ne s'est jamais franchement découvert ce qui a empêché la conversion tant espérée du carton en soupe. On a retrouvé une neige mouillée agréable à skier sous les 1500m dans la dernière descente sur le Muscherenschlund.

Météo : Quelques éclaircies mais ciel souvent très voilé par des nuages vers 3500m. Bonne visibilité la plupart du temps, juste qques sections avec un peu de jour blanc. Doux, vent nul.

Accès : Pas de TP. La route entre Sangernboden et le Pt 1133 est fraisée mais enneigée, pneus hiver indispensables, si ça se verglace avec le redoux une paire de chaines dans le coffre ne seront peut-être pas de trop...Une vingtaine de voitures au parking à 8h !

Horaire : Départ 8h20, 7h de course.

Restauration : Sympathique auberge ä Sangernboden, envahie par les locaux en goguette en ce dimanche

Participants : moi et une joyeuse bande de Fribourgeois : Alex, Elisabeth, Olivier, Joël, Livia, Matthieu

Désolé pour les photos, l'appareil est resté enfermé dedans pendant que j'étis enfermé dehors...

Hike partners: Bertrand


Minimap
0Km
Click to draw, click on the last point to end drawing

Gallery


Slideshow Open in a new window · Open in this window


Post a comment»